Accueil
Remonter
René l'ainé
René le cadet
Déportation L'Aîné
Déportation Le Cadet

Les ancêtres Landry Acadiens

Les soeurs Antoinette et Perrine, le frère René l'aîné et leur petit cousin René le cadet

Femme Acadienne : Gravure de Jacques Grasset de Saint-Sauveur, 1757-1810, graveur : J. Laroque. Publié dans Encyclopédie des voyages, Paris, 1796-1804

René Landry dit l'aîné et sa soeur Antoinette sont nés en France vers 1618 . Ils ont une soeur aîné, Perrine Landry née vers 1611. Un peu avant 1645 ils sont tous en Acadie, à Port-Royal. Perrine a épousé Jacques Joffriau, mais ils n'auront pas d'enfant.  Antoinette épouse Antoine Bourg vers 1642. Perrine Bourg, probablement une parente de Antoine Bourg (1),, devient veuve de Simon Pelletret qu'elle avait épousé vers 1640 et épouse René Landry l'aîné en 1645. Perrine Bourg a déjà 2 filles, Henriette et Jeanne Pelletret, de son premier mariage.

Antoinette Landry et Antoine Bourg auront onze enfants mariés, les ancêtres des Bourg et Bourque d'Amérique. Les tests de son ADN mitochondrial démontrent bien qu'elle est une européenne.

René l'aîné et Perrine Bourg auront cinq enfants mariés, Marguerite, Henriette, Madeleine et deux fils, Pierre et Claude Landry qui auront tous des enfants. René fera souche essentiellement à Port-Royal. Perrine Landry et René l'aîné sont décédé peu avant le recensement de1686 et Antoinette après le recensement de 1693.

René Landry dit le cadet est né en France vers 1634 et a épousé en Acadie vers 1659 Marie Bernard. Ils ne sont pas dans le premier recensement d'Acadie de 1671 car ils étaient établis alors dans un lieu de traite et pas de colonisation.  René et Marie Bernard auront au moins quinze enfants dont huit fils qui ont eu des fils. Par ce départ patrimonial important, ils représentent aujourd'hui la lignée de Landry la plus importante de la planète.

Vers 1994, Stephen White a indiqué dans une étude (2) basée sur les dispenses de mariage des descendants que les deux René Landry n'était pas parent plus près que du 2ième au 3ième degré (Grand oncle).

En 2006, une étude basée sur la génétique indique cependant qu'ils sont quand même apparentés. Considérant leur âge respectif, René l'aîné est possiblement le grand oncle de René le cadet, ce qui ne contredit pas l'étude de Stephen White.

Une étude récente indique que Andrée Guyon a épousée (Voir l'origine de Andrée Guyon) Charles Bernard à La Rochelle en 1639 et probablement migré en Acadie en 1644. Ceci indique que ses filles sont nées en Acadie et qu'ainsi René le cadet Landry a épousé sa fille Marie vers 1659 en Acadie.

Pour poursuivre la recherche de l'origine des Landry Acadiens je retiens comme hypothèses :

-Perrine Landry est née en France en 1611 et a épousé Jacques Joffriau vers 1640 en France ou en Acadie.

-Antoinette Landry, sa soeur, est née en France en 1618 et a épousé Antoine Bourg en 1642 en France ou en Acadie.

-René l'aîné Landry, son frère, est née en France en 1618 et a épousé la veuve Perrine Bourg en 1645 en Acadie.

-René le cadet Landry, leur petit-cousin, est née en France en 1634 et a épousé en Acadie en 1659, Marie Bernard née en Acadie.

Ainsi on ne doit pas chercher des actes de mariage des deux René en Europe mais uniquement des actes de naissance.

On recherche toujours le lieu d'origine exact des Landry d'Acadie. Ce qu'il y a de certain maintenant c'est la parenté entre René l'aîné Landry et René le cadet Landry, démontré par une étude génétique de leurs descendants.

Étude spécifique à René le cadet.

Généalogie de René l'aîné          Généalogie de René le cadet          Généalogie de Perrine          Généalogie de Antoinette

 

(1) Une étude de Stephen White indique que Antoine Bourg et Perrine Bourg ne sont pas frère et soeur.
(2) Une autre étude de Stephen White indique que les deux René ne sont pas proche parent.

 

 

Études non concluantes ou erronées sur les Landry Acadiens.

 
Arsenault

Dans certaines publications on a indiqué que le nom des parents des Landry Acadiens était connu. Aucune n'a réussi à présenter un document confirmant ces dires. À l'image des différentes études sur ce sujet, Arsenault a modifié à quelques occasions les liens de parenté entre les Landry Acadiens, basés sur l'état de nos connaissance. Voir ma page sur les publications de Bona Arsenault. 

Lanctôt

La proposition de Léopold Lanctôt dans son livre L'Acadie des origines, 1603-1771 est démontrée erroné sur ma page sur le pseudo Jean Claude Landry.

La Chaussée

Les fiches indiquant que les Landry sont originaires du village de La Chaussée en Vienne sont basées uniquement sur des coïncidences dans les registres de cette paroisse. Voir mon analyse sur les registres de La Chaussée.

Beaumont-en-Véron

Certain sites Internet affichent maintenant qu'ils sont enfants de Étienne Landry de Beaumont-en-Véron, Indre et Loire, et Catherine Goulet, mariés vers 1611 en France et que René et Antoinette sont nés à La Chaussée, Vienne. On donne comme source Stephen A. White. Ce dernier n'a jamais fait allusion à ce couple dans aucune de ses publications. Cette information est publiée dans le livre Dictionnaire des noms de famille du Canada français parc Marc Picard, Presse de l'Université Laval sans donner la source. Sur Internet je crois que la source de départ est l'excellent site de Franco Gène de Denis Beauregard.   Il tire cette conclusion du document - Origine des émigrants du département d'Indre-et-Loire de Jean-Marie Germe.

Jean-Marie Germe quand à lui, émet simplement une hypothèse car

-Étienne Landry et Catherine Goulet ont une fille nommée Antoinette Landry née le 20 octobre 1616 à Beaumont-en-Véron

-Beaumont-en-Véron est à 25 Km de Roiffé et Roiffé est le lieu de naissance de Isaac de Razilly qui fut gouverneur de l'Acadie de 1632 à 1635, époque où les Acadiens, Antoinette et ses frère et soeur ont probablement migrés vers l'Acadie.

 

Voici ce que Jean-Marie Germe écrit concernant la naissance de Antoinette Landry à Beaumont-en-Véron
"La filiation à Beaumont-en-Véron (acte de baptême correspondant en 1616) reste à prouver (il s'agit du pays où les parents de Claude et Isaac de Razilly avaient une résidence, soit le château de Razilly en reconstruction (généalogie depuis l'An 1000). A noter qu'Isaac de Razilly, Gouverneur d'Acadie 1587-1636 a signé sur le registre Bms de Beaumont-en-Véron, cette région étant un berceau de l'Acadie avec Bourgueil où nous retrouvons la trace des familles Trahan-Corbineau et Martin-Vigneau d'Acadie (sources: Jean-Marie Germe, 1986, voir mémorial de l'Acadie, AGCF, 14/07/1996, Saint-Nicolas de Bourgueil) "
Source: http://gw2.geneanet.org/index.php3?b=jgerme&lang=fr;pz=louis+benjamin;nz=clerte;ocz=4;p=antoinette;n=landry;oc=7

 

 

Ma conclusion : Je ne crois pas que ces coïncidences soient suffisantes pour établir les ancêtres des Landry Acadiens.

 

Marcel Walter Landry

Étienne Landry (#77521)et Catherine Goulet, les parents d'une Antoinette Landry en 1616.

 

 

 

 

 

1710

Carte de Port-Royal en 1710 selon le site Le Maître Guillaume. Cliquer sur la carte pour rejoindre ce site et cette carte qui est alors interactive et permet de voir le nom de plusieurs des occupants des maisons indiquées en rouge sur la carte. Aucune maison de Landry cependant, seulement le Marais des Landry. Le fondement des maisons Landry ont été détruit lors de l'aménagement des Marais Landry en étang par  Ducks Unlimited Canada.

Cliquer pour atteindre le site internet Le Maître Guillaume

 

Le groupe Ducks Unlimited Canada a transformé le Marais des Landry en étang pour les canards. Les fondements des maisons des Landry ont probablement été détruits lors de l'aménagement de l'étang. C'est probablement le lieu d'établissement de René l'ainé Landry.

 

Le Marais des Landry est aujourd'hui affiché comme étant le French Bassin Trail dans la publicité de Annapolis Royal.

Photo tirée du document Walk Annapolis Royal publié par le Town of Annapoilis Royal Recreation Department au http://www.annapolisroyal.com/brochures/walking.pdf

Cliquer sur l'image pour rejoindre le site de la ville de Annapolis Royal

 

 

Photos du marais des Landry par mon ami Pierre McKenzie le 31 juillet 2007. Cliquer sur les photos pour les voir pleines grandeurs.

Marais des Landry -French Bassin Trail - Cliquer pour pleine grandeur Marais des Landry - Cliquer pour pleine grandeur Marais des Landry - Cliquer pour pleine grandeur
Panorama Marais des Landry - Cliquer pour pleine grandeur Ducks Unlimited - Marais des Landry - Cliquer pour pleine grandeur

 

 

 

Le Grand dérangement des Landry

Cliquer pour carte pleine grandeur ATTENTION 8 mégaoctets

Carte de l'Acadie anglaise en 1733.   Source: Carte sans droit Library of Congress USA

 

 

 

 

1630-1800

  Tableaux de la descendance sur  6 générations, indiquant les lieux de déportation, d'exil et d'installation des Landry (1630-1800)

 

ACCÈS AU TABLEAU (PDF) du parcours des descendants de René l'Aîné

Voir le code des couleurs de ces tableaux plus bas

ACCÈS AU TABLEAU (PDF) du parcours des descendants de René le cadet
 

Le déplacement le plus important a été pour ceux qui ont été déporté de l'Acadie vers la Virginie en 1755, de la Virginie vers l'Angleterre en 1756 où ils sont demeurés captifs jusqu'en 1763. En 1763 ils sont transportés en France résidant dans divers villages pendant 22 ans et finalement optent de se faire transporter en Louisiane sur les navires affréter par l'Espagne. Chez les Landry il n'y a que deux personnes qui ont réussi cet exploit ;


#7404 Pierre Landry né en Acadie en 1735, déporté en Virginie en 1755, puis à Southampton en 1756 en Angleterre jusqu'en 1763, où il épouse Marthe Leblanc. De là il est transporté sur le navire Le Dorothée de Southampton à Saint-Malo. Il s'installera à Châtellerault puis fera parti du convoi 3 de Châtellerault vers Nantes en 1775. En 1785 il embarque avec sa famille sur le navire le Bergère vers la Louisiane. Il s'installe à Assumption en Louisiane où il décèdera en 1798.
 

#4217 René Landry né en Acadie en 1730, déporté en Virginie en 1755, puis à Southampton en 1756 en Angleterre jusqu'en 1763, où il épouse Marguerite Babin. De là il est transporté sur le navire Le Dorothée de Southampton à Saint-Malo où il résidera. En 1785 il embarque avec sa famille sur le navire le Ville D'Archangel vers la Louisiane. Il s'installe dans le Bayou des Écores de la Louisiane où il décèdera.
 

 

Codes couleurs des lieux d'exil.

Exemple, lorsque la couleur du rectangle est comme celui de France - Louisiane ,
cela indique que la personne est partie de l'Acadie, a été déportée en France, puis en Louisiane
où elle est finalement décédée.

-

 

 

 
Est demeuré en Acadie. Déporté au Massachusetts et y demeure.
De l'Acadie a migré vers le Québec. Déporté au Massachusetts puis migre au Québec.
De l'Acadie déporté en France. Déporté en Pennsylvanie et y demeure.
De l'Acadie a migré au Québec grâce au navire Le Pembroke. Déporté en Pennsylvanie puis migre au Québec.
Demeure au Québec. Déporté au Connecticut ou New York et y demeure.
Demeure en Nouvelle-Écosse incluant St-Pierre-et-Miquelon. Déporté au Connecticut ou New York puis migre au Québec.
Demeure au Nouveau-Brunswick. Déporté au Maryland et y demeure.
Du Canada a migré vers la Louisiane. Déporté au Maryland puis migre en Louisiane.
Déporté en France ou demeure en France. Déporté en Caroline du Nord, du Sud ou en Georgie et y demeure.
Déporté en France et migre vers la Louisiane. Déporté en Caroline du Nord, du Sud ou en Georgie puis migre en Louisiane.
Déporté en France et migre vers le Canada. Déporté en Virginie puis en Angleterre et y demeure.
Déporté puis migre en Haïti alors nommé Saint-Domingue. Déporté en Virginie, en Angleterre puis en France et y demeure.
Demeure en Louisiane. Déporté en Virginie, en Angleterre puis en France puis migre en Louisiane.
Déportation et migration incertaine. Déporté en Virginie, en Angleterre puis en France  puis migre au Canada.
   
     

 

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : dimanche 14 décembre 2014