Remonter

Andrée Guyon

 

 

Andrée Guyon (sa généalogie) est la mère de Marie Bernard épouse de René le cadet Landry.

Ce qui est facilement établi et généralement reconnu sont les dates suivantes :

Née vers 1615 (on la dit âgée de 56 ans au recensement de 1671, 70 ans en 1686, décédée avant recensement de 1693).

Vers 1645, elle une fille Marie Bernard (on la dit âgée de 42 ans au recensement de 1686, 48 ans en 1693 )

Vers 1646, elle a une fille Jeanne Bernard

Épouse vers 1651 en seconde noce, Antoine Belliveau, deux autres enfants.

En 1671 elle est avec son 2e époux au recensement de 1671 à Port-Royal.

 

Je suis porté à croire qu'elle est arrivée tôt en Acadie avec son premier époux.  Le seul mariage qu'on trouve dans les registres français à une époque et un lieu propice est le mariage de Andrée Guyon et Charles Bernard, le 25 septembre 1639 dans la paroisse de Saint-Jean-du-Pérot à La Rochelle, Charente-Maritime, France.

 

 

Source : Archives départementales de Charente-Maritime, La Rochelle, (St-Jean-du-Pérot), 1632-1655, page 19 de 61

Ma lecture de cet acte:
Le 25 septembre 1639 ont esté espousée Charles
Bernard de la paroisse de St Sauveur et Andrée Guyon
demeurant en cette paroisse et en présence de Pierre
Guyon et de Charles Bernard et Mathelin Guyon et plusieurs
autres.
E Gevry - Curé St Jean
C Bernard?

Selon Denis J. Savard

"Le Charles Bernard témoin au mariage est sans doute le traîneur et charretier marié à Laurence Bouneau. Ce couple fait baptiser quatre enfants entre 1643 et 1649 dans la paroisse de Saint-Batrhélémy. Il est peut-être frère homonyme, ou cousin germain du matelot."

Charles Bernard, traîneur, mort à 37 ans au canton des Flamands et inhumé à St-Barthélémi le 27 juillet 1652. (Godbout, Émigration Rochelaise, page 20.)

 

 

 

Ils ont deux enfants  inscrits aux registres de La Rochelle, Guillaume né en août 1640 et décédé en octobre 1640, puis une fille Dominique née en novembre 1641 et décédée en juillet 1643.

 

Baptême de leur fils Guillaume, le 22 août 1640 à Saint-Bathélémy de La Rochelle.

Parrain Guillaume Quil maître tailleur d'habit Marraine Jacquette Barault femme de Simon Narp aussi maître tailleur.

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG182 La Rochelle, (St-Bathélémy) Mariage 1630-1655, page 60 de 158.

 

Sépulture de Guillaume, le 14 octobre 1640 à Saint-Bathélémy de La Rochelle.

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG183 La Rochelle, (St-Bathélémy) Sépultures 1630-1650, page 142 de 198.

 

Baptême de leur fille Dominique le 18 novembre 1641 à Saint-Bathélémy de La Rochelle.

Parrain Jacques Leboeuf de St-Jean-Perot, capitaine d'un vaisseau, Marraine Dominique Asquin, femme Bernard Marrot de Cougnes, capitaine de navire.

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG182 La Rochelle, (St-Bathélémy) Mariage 1630-1655, page 70 de 158

 

Sépulture de Dominique, le 25 juillet 1643 à Saint-Bathélémy de La Rochelle.

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG183 La Rochelle, (St-Bathélémy) Sépultures 1630-1650, page 158 de 198

 

Selon l'étude de Jacques Nerrou sur ce sujet il n'y a pas d'autres enfants de ce couple dans les registres de La Rochelle.

 

Denis J. Savard indique que Charles Bernard, matelot, est parrain de Charles Moysan le 13 décembre 1643 à La Rochelle, (St-Bathélémy)  et également de Jeanne Bouton le 13 mars 1644 au même endroit.  Jacques Nerrou et Denis J. Savard, tous deux indiquent qu'il n'y a plus trace de ce couple à La Rochelle après cette date.

 

13 décembre 1643, Charles Bernard, matelot est le parrain de Charles Moysan.

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG182 La Rochelle, (St-Bathélémy)

 

13 mars 1644, Charles Bernard, matelot est le parrain de Jeanne Bouton.

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG182 La Rochelle, (St-Bathélémy)

 

Ceci indiquerait que cette famille aurait migré en Acadie à l'été 1644, où leur fille Marie (future épouse de René Landry le cadet ) serait née en 1645.

 

Jacques Nerrou indique également qu'il y a bien un acte de baptême de Andrée Guion, fille de Pierre Guion et de Marguerite Couillaud, le 5 décembre 1620 à Saint-Jean-d'Angély, Charente-Maritime, à 65 Km de La Rochelle. Il est possible que ce soit l'épouse de Charles Bernard.

 

Cliquer pour pleine grandeur

Source: Archives en ligne : Charente-Maritime. Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil. GG 55, Saint-Jean-d'Angély, Collection communale, Paroissial, Baptêmes Mariages Sépultures, 1620 - 1627, page 10 de 141

 

Il est possible que ce Pierre Guion  de Saint-Jean-d'Angély soit le même que Pierre Guyon qui est témoin au mariage de Andrée Guyon et Charles Bernard, c'est à dire son père.

 

 

Je retiens finalement que c'est bien cette Andrée Guyon, mariée à Charles Bernard qui a migré en Acadie à l'été 1644. En corollaire ses deux filles, Marie et Jeanne seraient nées en Acadie et mariées en Acadie. Ce qui implique que René le cadet Landry s'est marié en Acadie.

 

 

 

Autres Bernard ayant fait l'objet de cette recherche.

Source: Département de Charente-Maritime, Archives en ligne : Registres paroissiaux, pastoraux et d'état civil
Commune : La Rochelle, Collection : Collection communale, Type registre : Paroissial, Actes : Naissances, Année : 1640

La Rochelle, Collection communale, Paroissial, Tables Baptêmes, Table chronologique, Paroisse Saint-Barthélémy, 1630 - 1669, page 6-7
 

La Rochelle, Collection communale, Paroissial, Liste chronologique des Sépultures, Table chronologique, Paroisse Saint-Barthélémy, 1630 - 1669, pages 1,6 et 8

 

 

 

 

 

 

Cette recherche a été complété grâce à la recherche sur

- Le dépouillement des registres du Cercle Généalogique de l'Aunis via GeneaBank de Charente-Maritime.

- Les Archives de la Charente-Maritime en ligne pour les originaux des registres.

- Un article sur ce sujet par Jacques Nerrou publié dans Racines & Rameaux Français d'Acadie, Bulletin No. 25 du 29 mars 2002, pages 10-12. Dans cette article il explique entre autre pourquoi l'époux Bernard de Andrée Guyon ne peut pas être André Bernard qui est au fort LaTour lors de sa capture par Charles de Menou d’Aulnay en 1645.

- Denis J. Savard arrive au même conclusion que moi sur sa page.

 

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : samedi 26 octobre 2013