Accueil
Remonter

 

Références au nom Landry dans Les parlers français d'Acadie

de Geneviève Massignon.

Massignon, Geneviève. Les parlers français d'Acadie., C. Klincksieck, Paris, 1962.

page 36
Le gouverneur de l'Acadie (de 1635 à 1650) possédait donc une seigneurie sise prés de Loudun, et s'étendant sur le territoire des villages de : Angliers, Aulnay, Martaizé et probablement La Chaussée (4).

J'ai procédé à l'examen des registres paroissiaux d'Angliers : trop tardifs (1692), d'Aulnay, également trop tardifs (1672) et de La Chaussée (1626), dont plus de la moitié des actes, de 1626 à 1650, concernent des noms de famille qu'on retrouve parmi les 53 noms de famille recensés en 1671 en Acadie : BASIN, BELLIVEAU, BERTRAND, BOUR, BRAULT (au féminin BRAUDE), BRIN, DUGAST, DupUy, GAUDET (au féminin GAUDETTE), GIROIRE, JOFFRIAU, LANDRY, LEBLANC, MORIN, POIRIER, RAIMBAUT, ROBICHAU, SAVOIE, THIBODEAU; en outre, les noms de CHEBRAT, GAUTIER, GUION, LAMBERT et MERCIER — portés par les femmes des colons de 1671 — y apparaissent également.

Voici les actes permettant l'identification certaine de deux familles (extraits des Registres paroissiaux de La Chaussée, Vienne) : « Le 25 janvier 1645, a été baptisée Madeleine, fille de Vincent BRIN et de Vincende BRAUDE, parrain, Vincent BRAULT ». « Le 21 août 1646 a été baptisée Andrée, fille de Vincent BRIN et de Renée BRAUDE, demeurant à la Grand'Chaussée ».

page37
De nombreux liens familiaux existaient entre les premiers colons de l'Acadie, tels que nous les énumère le recensement si précieux du Port Royal en 1671 : voici les familles dont il est dit qu'elles étaient alliées avant leur établissement en Acadie (2) :
......
Il y a deux René LANDRY, l' « esné », 53 ans, marié à Perrine BOUR, 45 ans, et le « jeune » (omis en 1671, recensé en 1686, seulement, âgé de 52 ans), et il y a aussi Perrine LANDRY, 60 ans, veuve de Jacques JOFFRIAU (3), et Antoinette LANDRY, 53 ans, mariée à Antoine BOURG, 62 ans (4).
.......
(2) On le sait grâce à la « Généalogie des Acadiens de Belle-Isle en mer » (cf. p. 25, n. 1), qui renseigne sur les ménages venus de France.
(3) Cf. Jacques Jouffriault, parrain en 1646, avec Perrine Robichaux, de Charles, fils de Jean Robichaux et de Marie Landri (Reg. par. de La Chaussée, Vienne).
(4) Ses fils s'appellent BOUR ou Bonne.


page44
7. DOUCET
......
Il est vraisemblable que ce capitaine d'armes fut l'ancêtre des trois Doucet recensés en 1671 au Port Royal :
« Pierre Doucet aagé de cinquante ans, maçon, sa femme Henriette Peltret
« (7) aagée de trente et un ans » ; « Germain Doucet aagé de trente ans, labou
« reur, sa femme Marie Landry (8) aagée de 24 ans » ; et Marguerite Doucet,
.............
(7) Perrine Bour (remariée à René Landry l'esné) avait d'un premier mariage plusieurs filles du nom de Peltret ou Pelletrat.
(8) Fille de René Landry Lesné et de Perrine Bour.


page 45
8. LANDRY
910 familles.
Le nom de Landry apparaît au recensement du Port Royal en 1671, porté par :
« Perrine Landry, aagée de soixante ans, veufve de deffunt Jacques Joffriau ; Antoinette Landry, 53 ans, mariée à Antoine Bourc, 62 ans; René Landry Lesné, aagé de 53 ans, laboureur, sa femme Perrine Bour (2), aagée de 45 ans ». Quant à « René Landry le jeune », il n'apparaît qu'au recensement de 1686, âgé de 52 ans, marié à Marie Bernard (3), 41 ans, et père de treize enfants, de 2 à 23 ans. Il serait venu de France avec sa femme Marie Bernard pour s'établir au Port Royal (GABI, le Palais, I). Il est probable que le double lien existant entre les Landry et les Bour témoigne d'une commune origine en France (voir à Seigneurie d'Aulnay, pp. 37-38). (4)
Première lignée des Landry (l'aîné eut deux fils; le cadet, six fils) au Port Royal, à la Grand'Prée, à Beaubassin.

9. POIRIER
760 familles. Deux souches.
I. Le nom de Poirier apparaît au recensement du Port Royal en 1671, porté par « Michel Poirié, garson, fils de deffunt Jehan Poirié, aagé de 20 ans, laboureur », et par Marie Poirié, 22 ans, mariée à Roger Kuessy. En réalité, il y a eu deux Michel Poirié (probablement frères comme les deux René Landry) :
.................
(2) Voir n. 7 de la p. 44.
(3) Voir à BERNARD, p. 55.
(4) Le nom de «René Landry » apparaît en 1638 dans les Reg. par. de La Chaussée (Vienne), comme parrain d'un Girouard.

page 49
19. BOURQUE
481 familles. Une seule souche dans l'ancienne Acadie.
Le nom de Bourque apparaît au recensement du Port Royal en 1671, porté par Perrine Bour, 45 ans, mariée à « René Landry Lesné » (Voir à LANDRY, p. 45) ; « Anthoine Bourc, aagé de soixante et cieux ans, laboureur, sa femme Anthoinette Landry, aagée de cinquante trois ans ».


page52
29. ALLAIN
295 familles. Une seule souche.
Louis Allain, recensé en 1698 au Port Royal, 44 ans, marié à Marguerite Bourg (3), 31 ans,
.......
(3) Fille d'Antoine Bourg et d'Antoinette Landry, recensés en 1671.

page 53
34. BRAULT
259 familles. Une seule souche.
Le nom apparaît au recensement du Port Royal en 1671, porté par Renée Brode, 55 ans, mariée à Vincent Brun (Voir à Seigneurie d'Aulnay, pp. 36 et 37) et par : « Vincent Brot, aagé de quarante ans, laboureur, sa femme Marie Bour (6) aagée de 26 ans ».
.........
(6) Fille d'Antoine Bourc et d'Antoinette Landry. (Voir BOURQUE, p. 49).

page 55
37. BERNARD
247 familles.
Le premier Bernard qui vint en Acadie fut André Bernard, maçon, natif de Beauvais sur mer, en Poitou (2), qui s'engage en 1641 pour aller servir en l'habitation du sieur Charles de La Tour (A. Dép. Charente-Maritime, Reg. Me Cherbonnier, f° 26). En 1645, épargné par d'Aulnay lors de la reddition du fort de la Rivière Saint-Jean en Acadie, il en signe l'attestation (B.N. Nouv. acq. fr., Ms 9281, f° 110). Il est possible qu'il se fixa ensuite chez d'Aulnay, au Port Royal, et fut l'ancêtre de :
Jeanne Bernard, mariée au Port Royal, vers 1667, à Guyon Chiasson (Voir CHIASSON, p. 48) qui est, en 1682, à Beaubassin, où elle marie sa fille Françoise (RPBB-I).
Marie Bernard, recensée au Port Royal en 1686, âgée de 41 ans, mariée à René Landry « Le Jeune », 52 ans (Voir à LANDRY, p. 45).

page 57
41. BABINEAU 231 -familles. Deux souches, probablement deux frères .
...........
II. En 1693 à Pentagoët est recensé Deslauriers, 40 ans, marié à Jeanne Granger (4), 28 ans, trois enfants.
.........
(4) Marguerite Granger, fille de Laurent Granger, et de Marie Landry, recensée en 1671 au Port Royal (Laurent Granger était un matelot anglais de Plymouth) (GABI, Bangor-VII et XIV).

page 58
43. Dupuis
205 familles.
Le nom apparaît au recensement du Port Royal en 1671, sous la forme Du-peut (2) avec « Michel Dupent aagé de 37 ans, laboureur, sa femme Marie Gauterot (3) aagée de 34 ans », recensés avec 4 enfants, dont les aînés sont « Marie Potet » (4), 14 ans, et « Martin Dupent », 6 ans. Or, Martin Dupuis (marié plus tard à Marie Landry) est déclaré fils de Martin Dupuis, venu de France, et de Perrine Terriot (GABI, Sauzon-XV) : il s'agirait d'un frère de Michel Dupuis, dont ce dernier aurait élevé le fils. Quant à Perrine Terriot, elle aurait appartenu à la famille des Terriot, si nombreuse déjà au Port Royal en 1671 (voir à THÉRIAULT, p. 49).

page 59
47. MARTIN 188 familles. Deux souches.
..........
II. « Barnabé Martin aagé de 35 ans, laboureur, sa femme Jeanne Pelletrat (4) aagée de 27 ans (Recens. du Port Royal, 1671). Leurs descendants se font appeler Martin dit Barnabé (RPPR-I, 1706), ce qui prouve une souche distincte de celle de Pierre Martin et Catherine Vigneau.
............................
(4) Fille d'un premier lit de Perrine Bour, femme de René Landry l'aîné (voir à LANDRY, p. 45).


page 64
64. PELLERIN
.........
II. Estienne Pellerin, 40 ans, marié à Jeanne Savoye (2), 29 ans, recensé au Port Royal en 1686. Rameau de Saint-Père (L'Acadie, colonie féodale, t. II, pp.
 

page 65
.312-313) le croit frère du précédent et omis au recensement de 1671 parce que non marié (cf. le cas du second Michel Poirier, voir à POIRIER, p. 45, et du second René Landry, voir à LANDRY, p. 45).
Première lignée (il eut 5 fils) : se développe au Port Royal.


page 68
Les 16 noms de famille suivants me paraissent devoir remonter à la Seigneurie d'Aulnay, gouverneur de l'Acadie de 1632 à 1650 [cette seigneurie étant sise à Aulnay (Loudunais), intéressait les trois villages limitrophes : Aulnay, La Chaussée et Martaizé (Vienne) ] : Babin, Belliveau, Blanchard-1 (5), Bourque, Brault, Dupuis, Gaudet, Gautreau, Girouard, Hébert, Landry, Leblanc, Poirier-I, Robichaud, Savoie, Thériault; ils groupent un total de 8 609 familles, soit près du tiers des 29 237 familles dont j'ai pu analyser les souches (6), et plus du quart de la population acadienne totale (34 000 familles).

page70
J'ai établi le graphique ci-dessus d'après les origines de chaque nom de famille; quittons le domaine de l'onomastique et de la généalogie, pour considérer celui de la formation du peuplement acadien, lié au domaine du langage et des traditions de la colonie naissante : d'autres conclusions se dégagent.
L'opinion du Frère Bernard, historien de l'Acadie ancienne et moderne, est fondée sur tous les noms de famille de l'Acadie actuelle, lorsqu'il dit : « Les 42 noms acadiens de 1671 forment les deux tiers de la population totale d'aujourd'hui » (3). Parmi les 42 noms de 1671, ce sont : LOUDUNAIS (Seigneurie d'Aulnay) : 16 noms : Babin, Belliveau, Blanchard, Bourque, Brault, Dupuis, Gaudet,
 

page 71
Gautereau, Girouard, Hébert, Landry, Leblanc, Poirier, Robichaud, Savoie, Thériault. .AUNIS : 1 nom : Cormier. CENTRE-OUEST : 3 noms : Comeau, Daigle (Daigre), Thibaudeau. BRIE : 3 noms : Bourgeois. Doucet, Dugas. ANJOU (Bourgueil) : 1 nom : Martin-I. NORMANDIE : 1 nom : d'Entremont. FLANDRES : 1 nom Pitre. « ANGLAIS » : 1 nom écossais : Mélanson, et 1 nom irlandais : Caissie (Kuessy) : soit 2 noms. A ces 28 noms, s'ajoutent 6 noms d'origine inconnue Boudreau, Cyr, de Forest, Martin-II, Pellerin et Richard-1 (l).
 

 

 

 

Notes de Marcel W. Landry

Page 45 : "(4) Le nom de «René Landry » apparaît en 1638 dans les Reg. par. de La Chaussée (Vienne), comme parrain d'un Girouard." Il s'agit de Hilaire Giroire, né le 15 avril 1638 à La Chaussée, fils de François Giroire et Mathée Thibault.

Voir aussi les pages de La Chaussée

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : dimanche 09 août 2009