Accueil
Remonter

 Marcel Trudel

Trudel, Marcel. Catalogue des immigrants 1632-1662., Hurtubise HMS, Montréal, 1983.

Références au nom Landry dans Catalogue des immigrants 1632-1662 de  Marcel Trudel.

 

Mathurin Landry

page 110: Probablement arrivé en 1642.

page 119

"*LANDRY, Mathurin, père de Guillaume

Perche; deux apparitions: parrain aux Trois-

Rivières 18 et 29 juil. 1643, qualifié de maître-

tailleur d'habits"

 

Pierre Caillau

page 207: Probablement arrivé en 1649.

page 210

« *CAILLOU, Pierre

17, ne signe, Poitou; première apparition: accord

27 déc 1649; obtient une terre 25 nov. 1657;

s’apprêtait à passer en France en juil. 1662; nous ne

savons s’il est allé; épouse aux Trois-Rivières 19

fév. 1664 Olive Landry; vit encore en 1667 »

 

Guillaume Landry

page 317: Probablement arrivé en 1655.

page 325

LANDRY, Guillaume (fils de Mathurin, arrivé en

1642)

31 ½ , ne signe, Perche; première apparition :

concession 2 avril 1656; fils d’un maître-tailleur

d’habits; épouse 14 oct. 1659 Gabrielle Barré;

confirmé au Château-Richer 2 fév. 1660; inhumé 8

janv. 1689

 

Gabriel Barré

page 374: Probablement arrivé en 1658.

page 376

BARRÉ, Gabriel

18, ne signe, Aunis; première apparition :passe

contrat de mariage 11 nov. 1658 avec Pierre

Labrecque, contrat sans suite; épouse 14 oct. 1659

Guillaume Landry; confirmé au Château-Richer2

Fév. 1660; inhumée. 4 juil. 1688


______________________________________________________________

Les Esclaves au Québec

Réf.: Marcel Trudel, Dictionnaire des Esclaves et de leurs propriétaires au Canada français. Éditions Hurtubise HMH Ltée, Ville Lasalle, Québec, 1990. page 25.

Joseph, panis, dit Joseph Riberville
engagé à Guillaume Lorimier (de Lachine), il épouse le 31 juil. 1708, à Lachine, une servante anglaise de ce même Lorimier, appelée Marie-Anne «ouidech», qu'il a rendue enceinte;
à la suite de ce mariage, il prend le patronyme Riberville [peut-être a-t-il déjà appartenu à Claude Cécire dit Riberville?]. Après ce mariage, le panis continue de servir Lorimier, puis devient ferrmier de la veuve Lambert Cuillerier.
L'épouse déclara un jour qu'elle méritait d'avoir un français pour mari et non un «Sauvage»;
comme elle mène une vie libertine, son mari essaie de la tuer à coups de hache, quand il la trouve couchée avec un autre homme (procès du 6 avril 1716).
Le panis décède à l'hôpital et est inhumé le 24 août 1720.
De ce mariage entre un panis et une Anglaise sont issus 5 enfants, dont 3 fils; ils portent tous le nom de Riberville, mais un seul est qualifié de panis.

________________________________________________________________

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : lundi 27 janvier 2014