Notaires

Remonter à Acadie

Remonter à Québec

 

Louis de Courville  -  Notaire au fort Beauséjour 1754-1756

Nommé notaire royal pour toute l’Acadie française le 28 mai 1754, il est établi dès le mois de juillet au fort Beauséjour où il devient bientôt le secrétaire du commandant Louis Du Pont Duchambon de Vergor et où il fait la connaissance de l’abbé Le Loutre et de Louis-Thomas Jacau de Fiedmont, qui figureront en bonne place dans ses « Mémoires ». Assiégé par Monckton, le fort Beauséjour capitule le 16 juin 1755. En tant que secrétaire de Vergor, Aumasson de Courville rédige le projet de capitulation.
Source principale : François Rousseau, « AUMASSON DE COURVILLE, LOUIS-LÉONARD, sieur de Courville », dans Dictionnaire biographique du Canada, vol. 4, Université Laval/University of Toronto, 2003– , consulté le 8 oct. 2014, http://www.biographi.ca/fr/bio/aumasson_de_courville_louis_leonard_4F.html

 

 

 

 

Pierre-Rémi Gagnier, notaire, Montréal, District judiciaire de Terrebonne, 1784-1817
Né en 1760, Pierre-Rémy Gagnier est le fils de Bazile Gagnier (1725-?) et de Marie-Amable Perras (1732-?). Notaire à Montréal, il reçoit sa commission d'arpenteur en 1782. Il épouse, à Notre-Dame-de-Montréal, le 6 octobre 1788, Marguerite-Catherine Gatien (1726-?), veuve de Jean-Baptiste Poitras et fille d'Henri Gatien (1695-1762) et de Marguerite Pastourel (1697-?). Il poursuit sa carrière de notaire à Saint-Eustache de 1784 à 1817. Il meurt à Saint-Eustache le 20 janvier 1817 à l'âge de 57 ans.
Source: Archives Canada
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : jeudi 08 juin 2017