Terre de 3 arpents le long du fleuve et en profondeur jusqu'au milieu de l'Île, cédée par Charles de Lauzon à Guillaume Landry le 2 avril 1656, situé  à Sainte-Famille, Île d'Orléans. Guillaume est originaire de La Ventrouze, Orne en France et est arrivé au Canada avec son ami de La Ventrouze, Robert Gagnon. Ce dernier obtiens le même jours, également 3 arpents de Charles de Lauzon et il sera le voisin immédiat à l'ouest de Guillaume. Guillaume Bouché dit Morency sera son voisin du côté de l'est.


Terre acquis par Guillaume Landry (1656), divisée et léguée à son fils Claude et sa fille Marguerite (1688). Sainte-Famille - Terre No 17, de Guillaume Landry (1626-89), de 3 arpents. Nos cadastraux actuels : 55, 56 et 57 1656, 2 avril (gfe Badeau), concession de Charles de Lauzon-Charny à : Landry, Guillaume (1626-89), 3 arpents de front, entre : Guillaume Baucher-dit-Morency et Robert Gagnon. 1666, recensement, p. 66, Landry, Guillaume, 40 ans, et Gabrielle Barré, 27 ans, sa femme, habitants à l'ile d'Orléans. 1667, recensement, p. 72c, Landry, Guillaume, 40 ans et Gabrielle Barré, 25 ans, sa femme; 15 arpents en valeur, etc., entre : Pierre (A) Loignon et Robert Gaignon. 1681, recensement, p. 84c, Landry, Guillaume, 55 ans, Gabrielle Barré, 45 ans, sa femme; 15 arpents en valeur; entre : (non mentionné dans l'ordre des terres). 1686, 11 mars (gfe Rageot), engagement de : Landry, Claude (1662-1748) « aux MM. de la Cie du Nord, pour faire voyage à partir de Québec à aller au Montréal et de là à Timiscaminges, Abittiby et jusqu'au fond de la baye du Nord, pour porter les vivres et rapporter les pelleteries ». 1687, 12 janvier (gfe Rageot), engagement de: Landry, Claude, matelot, habitant de la Ste-Famille, à la Cie du Nord, pour faire voyage dans tel bâtiment qu'il plaira à la dite Cie., avec le capitaine Maron, pilote de bâtiment, etc. 1689, carte de Villeneuve, p. 168, Blaudry (Landry), Guillaume, Nos 67 et 68, avec grange. entre : Pierre (A) Loignon et Robert Gaignon. 1688, 27 octobre (gfe Vachon), donation en usufruit de sa te. et de ses biens meubles (et en propriété après sa mort), de « Guillaume Landry, vicaduc, veuf de Gabrielle Barré », à : Carbonneau, Esprit (Espéry (1643-1715), son gendre, époux de Marguerite Landry, (moitié est, No 17a), et à : Landry, Claude (1662-1748), son fils (moitié ouest, No 17b). La pages réfère à Les terres de l'île d'Oléans 1650-1725, Léon Roy aux Archives 1949-1973, Raymond Gariépy édition 1978. Pages 87-88 Marcel Walter Landry
 Information sur le dossier
Première page atteinte Première page atteinte    Remonter d'un niveau    Dernière page atteinte Dernière page atteinte
Produit par Marcel Walter Landry - Cliquer ici pour m'envoyer un courriel - et généré par JAlbum 8.3.5 / PositionMap 5.8.3
Terre de Guillaume Landry