Remonter

La Petite-Rochelle

1758-1759

 

La Petite-Rochelle, village éphémère (1758-1759) des Acadiens lors du Grand Dérangement était situé près de Pointe-à-la-Garde.

 

"il est clair qu'il n'y a pas eu de débarquements des forces britanniques ailleurs que dans la zone circonscrite par Pointe-à-la-Batterie et Pointe-à-la-Garde, donc pas d'incertitude quant au site du village incendié, celui qui contenait de 150 à 200 maisons. "

Source: Familles rebelles de La Petite-Rochelle, page 41.

 

Source: Ressources naturelles Canada
http://www4.rncan.gc.ca/recherche-de-noms-de-lieux/unique/EFLKC
GoogleMap
   

 

 

 

Survol généalogique des familles de La Petite-Rochelle

Familles rebelles de La Petite-Rochelle, Chapître 3

"Sébastien Landry (1775-1870) était le fils de Claude. Son père n'avait que 14 ans au moment de la Bataille de la Ristigouche en 1760. Il s'est établi à Carleton avec sa famille."
Source: Photo de Carleton en Fête avec les Landry. Via Familles rebelles de La Petite-Rochelle, page 175.

 

Généalogie de Sébastien Landry (21 jan 1775 - 28 fév 1868) Carleton.

Famille Landry

"Landry, Pierre (5) • Présumé corsaire acadien
Il pourrait s'agir de Pierre, né en 1705, fils d' Abraham L. et de Marie Guilbeau, marié en 1726 à Port-Royal à Anne-Marie Doucet, fille de René D. et de Marie Broussard. Il est présumé être un corsaire acadien par association avec son frère, Paul Landry dit Le Gros, qui possède un vaisseau de 20 tonneaux capable de faire de la course en mer. Ce Pierre est décédé avant le recensement de 1763. La famille de Pierre Landry (cinq personnes) est à la prison de l'Île Georges à Halifax en 1763-1764. Ils ont un fils — également nommé Pierre —, né en 1732. On retrouve cette famille en Louisiane vers 1765 avec celles des frères de Pierre, soit Charles et Alexandre Landry. "
Source: Familles rebelles de La Petite-Rochelle, page 175. Citant Bona Arsenault, volume 6, p. 2521

 

Ce qu'en dit Bona Arsenault.

"PIERRE LANDRY, né en 1705, fils d'Abraham et de Marie Guilbault, de Pisiguit, Acadie, marié à Port-Royal, le 3 juin 1726, à Anne-Marie Doucet, fille de René et de Marie Brous-sard. Enfant: Pierre, 1732."

Source: Bona Arsenault, volume 6, p. 2521

 

Ce que j'en dit.

Ce Pierre Landry correspond à mon #1123

Paul Landry dit Le Gros de cette époque: Connais pas. Il n'a pas de frère nommé Paul.

Moi je n'est pas réussi à classer ce Pierre dans une famille. Il est mon #109690

 

Landry, René (5)
René Landry, né en 1733, est le fils d'Alexandre L. et d'Anne Flynn (Flin) de L'Assomption dans les Mines. Il vit au Camp d'Espérance en 1756-1757.(462) Marié le 26 novembre 1759 à Ristigouche à Magdeleine Boudrot, fille de Jean B. et de Catherine Brasseaux de Sainte-Famille dans le bassin des Mines (Pisiguit). (463) Ils font baptiser leur enfant Élizabeth à Ristigouche le 11 janvier 1761. Une famille René Landry de trois personnes apparaît sur le recensement de 1761 de Caraquet. À l'automne 1761, la famille de René, qui compte quatre personnes, est capturée par le capitaine MacKenzie, mais elle n'est pas embarquée faute de place sur les navires. La famille est à Windsor, Nouvelle-Écosse en 1770 et à Memramcook en 1773.(464) Il est le neveu de Pierre Landry.(465)

Sources: via Via Familles rebelles de La Petite-Rochelle, page 176.

 

462. LEBLANC, Ronnie-Gilles, Acadiensis, Familles Acadiennes au Camp l'Espérance, 1756-1757. Volume XLIM bi, 1, Hiver-Printemps 2012.
463. ÉMARD, Michel, Le Registre de Restigouche: Baie-des-Chaleurs et Acadie, Paris, 1984. n° 102 et/ou 103.
464. ARSENAULT, Bona, Histoire et Généalogie des Acadiens, 1965, volume 4, p. 1409.
465. Selon le père Albert Landry (dans SHND v5 N°4), Pierre-Amand Landry, le petit fils de René, fut ministre de l'Agriculture et, plus tard, juge de la Cour Suprême du Nouveau-Brunswick. P. 8.

Marie-Josèphe Landry
Mariée à Joseph Bujold. Leur fille, Elizabeth Bujold, épouse Jean Ar-seneau, fils de Charles A. et de Françoise Mirande, le 19 novembre 1759.(466) Marie-Josèphe Landry est la fille d'Abraham L. et de Marie Guilbeau. Elle est la soeur de Pierre, Paul, Charles et Alexandre, et la tante de René Landry présents à La Petite-Rochelle.

466. ÉMARD, Michel, n° 1101.

Landry, Charles, Jean et Alexandre
Ils sont parrains ou témoins à Ristigouche en 1760-61. Ils pourraient bien être les frères de Marie-Josèphe et de Pierre car ces noms apparais-sent dans la famille d'Abraham L. et de Marie Guilbeau. Charles et Jean Landry sont recensés parmi les prisonniers du Fort Beauséjour en 1763. Alexandre Landry, le père de René, présent à La Petite-Rochelle, de même que son frère Charles, se sont établis en Louisiane après leur libération en 1764.

 

Landry, Paul
Paul, fils d'Abraham et de Marie Guilbeau est présent à Ristigouche avec sa femme Marie en 1760. Ils furent capturés par le capitaine Roderick MacKenzie en novembre 1761 et forcés de le suivre dans leur propre vaisseau jusqu'à la Baie Verte et la prison du fort Cumberland. (467)
467. Les Papiers Amherst, op. cit.

 

 

 

Les navigateurs et présumés corsaires acadiens à La Petite-Rochelle en 1760

Familles rebelles de La Petite-Rochelle, Page 226

Pierre Landry
Âgé de 55 ans en 1760, il est le chef d'une famille de cinq personnes et résidant à La Petite-Rochelle. En août 1761, sa famille ne compte plus que trois personnes. Paul Landry dit le Gros, avec qui il est possiblement associé, se fait saisir son bateau (une chaloupe de 20 tonneaux) par MacKenzie à Caraquet en novembre 1761. Lui et sa famille (quatre personnes) sont amenés, dans une petite embarcation accompagnant les navires de MacKenzie, d'abord jusqu'à Baie-Verte, puis à la prison de Fort Cumberland où ils sont toujours en 1763.

 

 

FAMILLLES EMPRISONNÉES EN NOUVELLE-ÉCOSSE

Familles rebelles de La Petite-Rochelle, Page 285 et 288 et 292

1- HALIFAX (ÎLE GEORGES)


LANDRY, Pierre, (5) (Abraham et Marie Guilbault), marié à Anne-Marie Doucet ( )
 

Souces :
5. Purvis Hébert dans Héritage Acadien, revue d'histoire et de généalogie publiée par Florian Bernard.
6. Ronnie-Gilles LeBlanc, List of Acadian Families & Individuals at Halifax between 1759 & 1764.
7 Dianne Marshall, dans George's Island, Ed. Nimbus, Halifax, 2003. Liste aux pages 106-107

2 - À LA POINTE BEAUSÉJOUR (Fort Cumberland)


Famille Landry
Paul Landry, Magdelaine, Modeste, Jean David (4)

 

 

 

Source principale

Familles rebelles de La Petite-Rochelle, Les Acadiens de la résistance sur la Ristigouche 1760
La Société historique Machault, Sous la direction de Michel Goudreau, Pointe-à la-Croix, QC, 2017.

 

Qui indique ceci concernant la généalogie des personnes citées. Pages 61-62.

CHAPITRE III
Survol généalogique des familles de La Petite-Rochelle

Mise en garde
Le travail de recherche pour ce survol généalogique des familles présen¬tes à La Petite-Rochelle a débuté en 1997 pour être finalement publié vingt ans plus tard. Entreprise comme un passe-temps, cette recherche visait à met¬tre des noms, des visages de même qu'un brin d'histoire sur ces réfugiés qui ont été témoins, et pour certains, participants à la Bataille de la Ristigouche
de 1760.


Le recensement fait par Bazagier à Ristigouche à l'automne 1760 a servi de base à cette recherche. Bien qu'utile, cette liste ne nous donne que les noms des chefs de famille. Le Registre de Ristigouche de 1760 vient combler certains vides laissés par le recensement de Bazagier. Puisque nous avons af¬faire à plus d'une centaine de familles, beaucoup de précaution et de vérifica¬tions ont été faites pour éviter autant que possible les erreurs. Les documents existants ne permettent pas de répondre à toutes les questions généalogiques. Des registres ont été perdus et ceux qui existent sont pour la plupart très loin de la région du Ristigouche.
Faute de preuves suffisantes, il a fallu recourir à des hypothèses pour certaines familles. De nombreuses notes de bas de page viennent préciser l'origine des informations colligées. Le développement d'Internet rend accessible de nouvelles informations qu'il est toujours prudent de vérifier et contrevérifier.
 

Nombre de chercheurs en généalogie ont pu développer une expertise sur l'histoire de leurs ancêtres qui sont passés par La Petite-Rochelle et faire de nouvelles trouvailles. Nous invitons ceux et celles qui pourraient valider (ou invalider) certaines des hypothèses avancées ou corriger certaines erreurs qui auraient pu se glisser à partager leurs connaissances avec la Société histo-rique Machault par l'envoi d'un courriel à : lapetiterochelle@globetrotter.net
 

Bien que ce travail ait ses limites, j'espère qu'il pourra servir à ceux et celles qui veulent retracer leurs racines familiales ou simplement susciter leur intérêt pour l'histoire de cette tragique épopée.

Michel Goudreau
NOTE : Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de personnes dans le ménage selon le recensement de 1760.

 

 


 

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : vendredi 07 juin 2019