Remonter

Les Landry du Georgia

 

 

Les Landry Acadiens déportés en Georgie (1755-1800)

 

 

 

Information d'époque de la déportation.

1755 - 1763
January 7, 1755 Georgia officially transitions from Trustee control to a royal colony

January 7, 1755 Georgia General Assembly meets for the first time.

September 5, 1755 British government disperses the Arcadians. They set sail south, along the eastern coast of the American colonies.

October 8, 1755 A small group of Arcadians, expelled from Canada by the British, land in Georgia and establish a colony.

February 8, 1757 Georgia Assembly passes a bill allowing justices of the peace take into custody any Arcadians who are unwilling to work.

November 3, 1757 Because of increased tensions due to the French and Indian War, Georgia signs a peace treaty with the Creek Indians.

February 10, 1763 Treaty of Paris ends the French and Indian War and reduces Georgia's western boundary from the Pacific Ocean to the Mississippi River
 
Source: Our Georgia History -  http://www.ourgeorgiahistory.com 12 aout 2018

 

 

23 aout 1763

Archives de France, pages 645-648

 

1763, aout 23. Mon Seigneur
Ne trouvera pas Mavais Si les accadiens de La Georgia Dans la Caroline du Sud en Savane Sayant trouvés Enlevés depuis huit années de leur Pays trouvent aujourd'huy par votre Bonté après une si longue attante de Recouver leur liberté par Votre faveur. Rejouis en même Tems de La Lettre quils ont Revus il y a peu de temps Venant de votre part, se jettent tous dun Commun accord a vos genoux Vous Regardant comme leur Souverain protecteur et Liberateur sur ce Sujet, quoy que indignes quils Soient- de vous presenter ce petit placet, leurs Voulant bien pardonner les fautes qui peuvent se trouver Fentes dedans attandus quils sont des gens Elevés la plus part deux Sans education; C'est pourquoy les suppliants vous prient de vouloir Bien les en excuser tous tant qu'ils Sont leur famille Conservant à 32, dont les dtes 32 familles se montent à 168 per-sonnes, tant hommes que femmes et Enfans lesquels etant Portés, pour Le zele de Sa Majeste très Chretienne luy font voir aujourdhuy la grande inclination dans laquelle ils Sont affectionnés pour le Service du Roy, Malgré les Belles offres que leurs font tous les jours Mrs Les Anglois, les Refusant à toute heure, et à toute instant quoy quelles Soint fort Avantageuses pour eux, Mais comme ayant pris les armes à là main pour sou-tenir leurs pays et leurs biens qu'ils ont tous perdus, Malgré tout Cela, rien ne les Rebutent en aucune maniere, Mais toujours zelés pour le Service de Sa Majesté tres chretienne.
 

C'est pourquoy Monseigneur quaujourdhuy Nous vous en temoignons Notre bonne fidelité, pour le Service de Sa Majesté, et que Nous luy promettons de luy en garder toujours La fidelité, et marque de Cela Nous avons tous signés Notre marque ordre au bout de Chaque famille, suivant la Copie, et original que Nous avons recus de votre part, C'est pourquoy Monseigneur Nous Nous Recommandons tous en general a votre Bonté dont vous voudrés bien Nous en témoigner la Continuation, en priant dieu pour le salut de votre ame, et Celle de Notre bon Roy Dont Nous Nous Reposons sur la parole et principalement sur la vôtre. De plus Monseigneur depuis lespace de 8 années que Nous sommes dans ce pays sans Nous avoir Confessés, ni aprochés des Sacremens faute de pretre Romain Nous Navons pas discontinué de faire Nos prieres dans Une Maison particuliere en observant toujours les dimanches et les fetes Comme la loy C. A. R. Nous la Enseigné jusqua Present.
 

Ainsi Monseigneur la Continuation de Notre infortune seroit trop Longue, et trop annuiante pour vous en faire le Recit tout Entier. C'est pourquoy Nous voulons Couper au plus Court, pour ne pas vous Causer tant de Trouble et d'en-nuis en vous priant de Nous vouloir Bien faire Rendre plu-sieurs plusieurs (sic) Enfans qui nous ont 'étés enlevés et transportés dans des plantations dun Coté, et autres où ils ont etés Vendus, par m' Les Anglois, Cela est fort disgratieux pour des pauvres, peres, et. meres, après avoir pris tant de peine à Les Elever Restent parmis les anglois sans, pratiquer le Rit de leur Religion. C'est pourquoy les supliants vous prient Monseigneur vous pouvés les faire Rendre, Nous prirons le Seigneur tout puissant pour qu'il vous mettent un jour dans La jouissance Celestes, C'est Ce que nous vous souhaitons également comme à sa Majesté très chretienne Sans oublier La Maison Royale, et Monseigneur Le Dauphin, et sommes — Monseigneur En attandant Votre heureuse Reponse,
 

Tous les Accadiens de La Georgia en Savane dans la Caroline du Sud ce 28e Aoust 1763.
 

Etat, et Liste des accadiens avec leurs Noms et la quantité des Enfans qu'ils ont fait dans la Caroline du Sud, ce 23e Aoust 1763.

Noms des hommes et des femmes. Enfans. Total
1 Guillaume Poirier 5 enfans  6+
2 françois Bourg, Sa femme et 1 enfans  3+
3 Michel poirier, Sa femme et 4 enfans  6+
4 joseph Poirier, Sa femme avec 0 enfans  2+
5 joseph Poirier, Sa femme et 7 enfans  9+
6 jean Babin, Sa femme avec 4 enfans  2+
7 jean hebert, Sa femme avec 5 enfans  7 +
8 La Ve anne hebert avec 3 enfans  5+
9 Paul hebert et Sa femme avec 2 enfans  4 +
10 joseph Guillebeau Sa femme et 3 enfans  5+
11 Amant Bro, Sa femme avec 3 enfans  5+
12 La Ve anne Girouard avec 3 enfans  4+
13 La Ve aune Poirier avec 2 enfans  3+
14 jean Pincer, et Sa soeur 2 enfans  0+
15 françois Bourg, Sa femme et 2 enfans  4+
16 jean hebert, Sa femme et 5 enfans  7+
17 olivier Bourgeois Sa femme et 4 enfans  6+
18 jean Cormier, Sa femme et 4 enfans  6+
19 joseph Cormier, Sa femme et 0 enfans  2+
20 La Ve françoise Cire avec 4 enfans  5+
21 Pierre Cormier, Sa femme et 1 enfans  3+
22 françois Cormier, et Sa femme 0 enfans  2+
23 Paul hebert, Sa femme et 5 enfans  7+
24 joseph Poirier, Sa femme et * 3* enfans  5
25 La Ve Madelaine Poirier, et . 3 enfans  4+
26 jean Poirier avec Sa femme et 0 enfans  2+
27 jean Poirier, Sa femme avec 4 enfans  6+
28 jean Bourg, Sa femme, Son père avec 6 enfans 9
29 Paul Poirier, Sa femme et 3 enfans  2+
30 jean Cormier, Sa femme et 5 enfans  7+
31 jean Richard, Sa femme et 4 enfans  6+
2 jean Poirier, Sa femme et 3 enfans  5+
Total 160
Orphelins 3 Sçavoir
jeacques Thiriot, et Son frere 2+    
Nicolas Babin 1 (t)
Total 163
* joseph poirier. (t) Nas Babin.

Je Soussigné Certifié Comme Ecrivain que je suis de La Presente Liste qu'aucun particulier ne sçachant signé ont fait leurs marques ordres En foy de quoy j'ay signé mon Nom cy Bas.
Nas BABIN.
Plus Une famille qui demeure seule au port Royale Sçavoir

olivier Landry avec Sa femme, trois Enfans.
Le total se Monte à 168 tant hommes que femmes et Enfans.
André le Blanc Sa femme avec quatre Enfans font.. .. 6 personnes.

Total 174
Plus jean Bapte Gageré femme et trois Enfans 5 personnes.
Total.. .. 179 personnes.

Gilbert Masson sa femme et un enfant — Gilbert Masson. 3

françois George femme et un enfant — François George... 3
Total 185 personnes.

 

 

 

note mwl: docu001

 

 

 

GEORGIA - about 400 Acadians
Two vessels, escorted by the H.M.S. Syren (under Capt. Charles Proby), left Beaubassin for Georgia. Gipson says that the Syren arrived at Tybee Island (in the Savannah River) with 120 Acadians ... mostly children and women. He goes on to say that it led "3" vessels ... a sloop with 124 Acadians, a brigantine with 137 Acadians, and a ship with 210 Acadians. Gipson also adds that another sloop arrived the next day with 127 Acadians who had come from Acadia via Boston. The number of 400 Acadians above is by Brasseaux, but according to Gipson the number would be closer to 600.
When the Acadians arrived in Georgia, the government basically ignored them. By March 1756, they had gotten permission from Gov. Reynolds to build boats and head for Nova Scotia. Ten boats carrying about 200 Acadians had reached Wappoo Creek by the end of the month, where ascout boat led them the few miles from Port Royal to Charlestown, SC [SC Gazette, April 1, 1756]. When they got to North Carolina, the officials suggested that they settle down. But some continued the journey. Seven ships (with 90 of the original 200) reached Boston in July 1756, where they were arrested by the British. The Acadians who stayed behind in Georgia lived in poverty. Some worked on plantations, while some worked in the shipping industry; but they never got above poverty level. Though most would have preferred to leave, they couldn’t afford it.

When the war ended, the 1763 treaty offered an 18 month period during which they could resettle to French territory. Most of the Acadians left in Georgia at this time migrated seem to have gone to South Carolina and sailed for Saint Domingue. A list was made on Aug. 23, 1763 listing the Acadians in South Carolina, and a letter with the list noted they were from Savannah, GA. Of the 400 acadians that arrived there, 185 were left at that time.
An August 25, 1763, the Georgia Gazette had an article that noted the Acadians had boarded a sloop headed for Monte Cristi, St. Domingue. About 21 more Acadians left on Dec. 21 in the sloop Savannah Packet for New Orleans (via Mobile). We know they were in Mobile on Jan. 22, 1764 because the marriage of Jean POIRIER & Madeleine RICHARD was blessed on that day.
The last of these Acadians (44 of them) left the second week of January 1764 on the Polly and Deborah and sailed to Cap Francois, St. Domingue. Some of those seem to have joined other Acadians in going to Louisiana.

In Oak Grove Cemetery at St. Mary's (Camden County) in Georgia is a plaque inscribed "Tomb of Acadians - Acadians deported from Grand Pre, Nova Scotia first found refuge in St. Domingo. Later, insurrection of natives drove them to St. Marys. Evangeline's friend buried here."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : lundi 13 août 2018