Accueil
Remonter

Généalogie Génétique

 

Pour la généalogie génétique, qui est l'utilisation du test de l'ADN dans la recherche généalogique, on test le chromosome Y de l’ADN nucléaire qui est transmis exclusivement de père en fils ou/et l’ADN mitochondrial qui est transmissible uniquement par la mère. La région testée ne doit pas contenir d’information sur les caractéristiques physiques ou psychologiques de la personne.

Les scientifiques ont identifié une petite zone du chromosome Y, qui est transmise pratiquement sans aucun changement de père en fils. Des tests dans cette partie du chromosome Y fournissent des informations au sujet des ancêtres masculins directs, soit le père, le grand-père paternel et ainsi de suite. Les endroits examinés sur le chromosome de Y s'appellent des marqueurs.

Marqueurs

Un marqueur est tout simplement une zone plus ou moins longue de l’ADN. Exceptionnellement une mutation se produit dans un des marqueurs dans le chromosome Y. Une mutation est simplement un petit changement dans cette zone. Chaque marqueur a un nom, comme DYS391, DYS439 ou GATAH4. Pour chacun des marqueurs on identifie une suite de bases qui se répète tel TTTC. Le nombre de fois que la suite se répète sera la valeur du marqueur. Ainsi dans la zone désignée DYS449 si TTTC se répète 30 fois alors DYS449 = 30. On dit aussi que chaque chiffre est un allèle, car un groupe de base est un allèle.

La liste des marqueurs utilisés et leurs propriétés sont données sur Wikipédia anglais. La liste des marqueurs selon chacun des laboratoires d'analyse est présentée sur une page maintenue par Michael L. Hébert.

Les mutations se produisent également dans l’ADNmt, bien que le taux de ces mutations soit relativement lent. Sur plusieurs milliers d'années, ces mutations s'accumulent de sorte que l’on peut distinguer plusieurs lignées féminines distinctes. Pendant que le genre humain se propage sur la terre, les mutations se sont produites, nous permettant d'identifier l'origine de notre ancêtre de la lignée féminine.

Haplogroupes

Les résultats des essais sur l'ADN fournissent également un estimé de l’haplogroupe. On a définit des regroupements de mutations que l'on désigne sous le nom haplogroupe. L’haplogroupe identifie un groupe de la population et fournit des informations au sujet de l'origine de votre lignée masculine ou féminine. Les laboratoires offre un test permettant de déterminer l’haplogroupe.

Un des premiers à utiliser cette notion fut Bryan Sykes dans son, livres Les Sept Filles d'Ève publié en 2001 où il regroupe la majorité des Européens dans sept groupes. Depuis cette époque l’ADNmt est examiné et le résultat est comparé à un ordre de référence appelé le Cambridge Reference Sequence (CRS). En comparant un ordre de l’ADNmt au CRS, nous pouvons identifier le nom de la lignée à laquelle vous appartenez, qui s'appelle un haplogroupe ADNmt. Certains haplogroupes sont particuliers à un continent et des sous-groupes à des plus petites régions. Un test de votre ADNmt vous indiquera la lignée maternelle soit votre mère, sa mère, et ainsi de suite.

Les haplogroupes sont identifiés par des lettres. Au cours de la propagation humaine autour du monde, des haplogroupes se sont créés et ainsi rendu leurs identifications à une région. Aujourd'hui, les anthropologues ont identifié certains haplogroupes qui proviennent d'Afrique, d'Europe, d’Asie, des îles du Pacifique et des Amériques. Naturellement, les haplogroupes qui sont spécifiques à une région sont parfois trouvés dans les autres, principalement dû à la migration récente.

Évidemment l’haplogroupe féminin, provenant de l’ADNmt est différent de l’haplogroupe masculin qui provient de l’évolution du chromosome Y.


 

Cartes de migration des groupes humains, selon l'ADN mitochondrial - femmes.
 

Souce : http://en.wikipedia.org/wiki/Human_mitochondrial_DNA_haplogroup

 

Cartes de migration des groupes humains, selon l'ADN nucléaire - hommes.

 

Source : Family Tree DNA

 

 

 

Souce : http://en.wikipedia.org/wiki/Human_mitochondrial_DNA_haplogroup

 

Carte du monde avec le pole nord au centre. L'Afrique, hébergeant le début de la migration, est en haut à gauche et l'Amérique du Sud à l'extrême droite. Les lignes bleues hachurées représentent les secteurs couverts par la glace ou la toundra pendant la dernière grande période glaciaire. Les nombres représentent les milliers d'années avant le présent. Les lettres représentent les haplogroupes mitochondriaux soient les lignées maternelles pures, continuellement de mère en fille.
Les cartes proviennent de Wikipédia anglais.






 

Références

1. Le génome séquencé, LES ENQUÊTES de Marie-Odile Monchicourt avec Jean Weissenbach, Directeur général du Genoscope, Platypus Press, Paris, 2001

2. Family Tree DNA  http://www.familytreedna.com

3. Wikipedia haplogroupes hommes (en anglais)

4. Wikipedia haplogroupes femmes (en anglais)

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : vendredi 01 avril 2011