Nouvelles: 5 décembre 2016 : Dernière mise à jour globale.
Arbre
Mise à jour
Personnes
Description
Landry à Travers le Monde  5 décembre 2016
133 992
Base de données principale de Landry, vérifiées et commentées.
Acadiens  7 janvier 2016
99 541
Base de données sur les Acadiens de 1600 à 1800 sans la source.
       
  Prénom:  Nom de famille:
Se connecter
Recherche avancée
Noms de famille
Quoi de neuf?
Les plus recherchés
  • Portraits
  • Documentation
  • Pierres tombales
  • Histoire
  • Audio
  • Video
  • Albums
    Tous les médias
    Cimetières
    Lieux
    Notes
    Dates & Anniversaires
    Calendrier
    Rapports
    Sources
    Dépôts
    Tests d'ADN
    Statistiques
    Changer de langue
    Signets
    Contactez-nous
    Demander un compte utilisateur

    Maire du palais Landry dit de Walincourt, maire du palais, Landry

    M vers 0560 - vers 0613  (~ 53 années)


    Information Personnelle    |    Sources    |    Tous    |    PDF

    • Nom Landry dit de Walincourt, maire du palais, Landry 
      Titre Maire du palais 
      Naissance Vers 0560 
      • Maire du Palais de Neustrie.
      Sexe
      Référence # #100470 
      Décès Vers 0613  [1
      Notes 
      • http://users.skynet.be/am035431/malgair.htm
        MALGAIRE AUMONT & SON EPOUSE WAUDRU
        COMTE & COMTESSE DE HAINAUT

        Madelgaire, ou Malgaire, était fils de Malzer, noble franc, et d'Omigère, descendante des rois francs, né à Strepy-lez-Binche, Belgique, vers 610.
        Il demeurait au château de Ginrègne
        Nous le trouvons à la cour de Dagobert, que chacun connaît, officier, puis maire du palais, (la réalité du pouvoir leur appartenait) et duc.
        L' Histoire ne parle pas de lui comme maire du Palais, or un auteur ancien affirmait qu'il l'était bien, mais pas suffisamment longtemps toutefois pour paraître dans la chronologie des maires du Palais.

        Il sera bientôt nommé comte et gouverneur du Hainaut, par Sigisbert, fils de Dagobert. En 636 il épouse Waudrude, (Waudru, Waldetrude) née à Cousolre (Nord) en 612, décédée vers 688, fille de Walbert II (Walbert) intendant des domaines de Clothaire II, et de Bertille, comte et comtesse de Hainaut.

        Quatre enfants leur sont nés:
        - Landry, qui devient évêque, fêté à Tournai, évêque de Grandmetz ou Metz
        - Aldetrude, qui devient moniale puis abbesse à Maubeuge en 684, décédée en 696 - ses reliques sont à Maubeuge -
        - Madelberte, qui devient moniale, puis abbesse en 696, au décès de sa soeur, décédée vers 705 - reliques à Liège -
        - Dentelin, dit aussi Dentellion, dont certains auteurs affirment le décès à 7 ans simplement parce qu'il n'apparaît pas lors de la cérémonie de dédicace de l'abbaye en 643 à Hautmont, alors que Malgaire vit encore maritalement durant dix ans avec Waudrude...

        C'est en 643 que Malgaire fonde l'abbaye d'Hautmont, la nommant de son nom même, et cela, suite à une vision qu'il eut d'un ange lui montrant l'endroit où ériger ce bâtiment, dit la légende.....
        En 653, Malgaire et Waudrude se séparent, confiant leurs deux filles à Ste Adelgonde, abbesse au couvent de Maubeuge, soeur de Waudrude.
        A ce moment donc, Malgaire rentre comme abbé à Hautmont tandis que sa femme entre au couvent de Châteaulieu, au lieu-dit de Mons.
        Waudrude va fonder son propre couvent sur un versant de la montagne, lieu appelé Castriloc, donnant naissance à Mons.
        Lorsque l'abbaye d'Hautmont, devenue très importante grâce à Malgaire, fonctionne à plein rendement, ce dernier fonde une nouvelle abbaye à Soignies en 670, sous le vocable de le Vierge, St Pierre et St Jean, en prenant dès lors le nom de Vincent.

        Malgairedécèdera le 14/7/677, de la goutte.

        Landry, son fils lui succède alors comme abbé dans ces deux monastères, abandonnant ses attributs d'évêque; en effet, il était évêque de Meltis, que les auteurs ont traduit par Meaux, Metz, et Melsbroek......le problème étant que ces villes revendiquent ce glorieux passage de St Landry, d'autant plus que cet homme, enseigne à l'armée, dédicataire du formulaire de Mareulf, opère des miracles après sa mort.

        Dans cette histoire chronologique des comtes de Hainaut, nous trouvons le second fils de Malgaire et Waudrude, Dentelin.
        D'une part, il est dit qu'il décède à la naissance, d'autre part, qu’il décède à sept ans, mais curieusement, “il cède ses droits sur le Hainaut, à Aïa, sa cousine”.
        Quoi qu'il en soit, nous ignorons tout de lui, son frère, avant d'entrer dans les ordres était enseigne à l'armée, sans doute en fut-il de même pour Dentelin. D'autre part, il est curieux de voir qu'il cède ses droits à sa cousine, il était donc adulte.
        Landry, succédant à son père en ce qui concerne les abbayes, et Dentelin, à titre du duché de Tournai lui venant de son père lequel est duc et comte.........

        Malgaire, de son côté, se rend souvent à l'étranger, et succède à Valtrude, fille de Waubert II et soeur de Waudrude, comme sénateur.


        Waubert I, seigneur des Gaules, né vers 457, donne la succession à
        Waubert II le Sénateur, qui épouse Rothilde, fille d'Amalaric, roi d'Espagne et de Chlodichilde, soeur de Clothaire 1er, roi des Mérovingiens, dont quatre enfants:
        - Adelgonde, qui, nous l'avons vu, devint abbesse et fonde le couvent de Maubeuge.
        Elle décèdera le 30/1/684, vierge et sainte.
        - Waudru, connue également sous le nom de Wadeltrude, épousera alors Malgaire.
        - Brunulphe, dont Aïa qui hérite du duché du Hainaut, par droit héréditaire, comme cousine de Dentelin, fils de Malgaire.
        - Waubert III, qui épouse Bertilie dont les frères, Landeric et Gunteland sont tous deux enseignes à l'armée.

        Waubert II avait un frère, Ansbert ou Aubert, qui épouse Hidulphe, née vers 523, dont le fils, Brunulphien sera assassiné par Dagobert.

        Pépin va bénéficier du prestige que la sainteté apporte toujours aux familles en ce siècle de rapines, brigandages, violences et insécurité.

        Modoaldus, décédé le 12/5/640 sera, ainsi que sa sûr Sévera, inscrits par l'Eglise au catalogue des saints. Itta et sa fille Gerthrudis vont fonder le monastère de Nivialla (Nivelles) et seront béatifiées. Une légende existe d?ailleurs au sujet de Gerthrudis et le peuple se la transmettait avec ferveur. Les branches collatérales de la famille de Pépin de Landen et même des maisons auxquelles il s'allia fournissent une liste impressionnante de noms au catalogue des saints, et en premier Malgaire dit St Vincent Madelgarius, son épouse Waudrude dite Ste Wadeltrudis, fille du comte du Hainaut et leurs enfants, St Dentelin, St Landericus, qui fût chorévêque dans le diocèse de Metz, Ste Andelthrudis et Ste Madelberta, décédée en 706.
        En second vient le comte Witger dit St Wilgerus qui entrera à l'abbaye de Lobbes près de Thuin, et son épouse Ste Amalberga (Amalburga) décédée en 690, nièce de Pépin de Landen, et leurs enfants, St Emerbertus, évêque de Cambrai, Ste Rinildis (Raineld) et Ste Gudule patronne du Brabant. St Wandrille abbé de Fontenelle est dit cousin de Pépin de Herstal. Ste Aldegundis, sûr de Waudrude, toutes deux filles de Waubert II décédé en 678, dit aussi Walbert et Vaubert, décédé en 678, comte de Hainaut et duc de Lorraine, frère ou beau-frère de Pépin de Landen, époux de Ste Bertilia.
      ID personne I100470  Landry à travers le monde
      Dernière modif. 19 oct 2013 

      Père Père du maire de Palais Landry,   n. France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
      Mère inconnu inconnu 
      ID Famille F50390  Feuille familiale  |  Tableau de famille

    • Sources 
      1. [S1647] Ingeveld, Aimée Ingeveld, (http://users.skynet.be/am035431/malgair.htm).