Accueil
Remonter
Maire du Palais

Les Landry en Europe de 560 à 1640

 

560-613 Landry, maire du palais de Neustrie sous Chilpéric Ier et Clotaire II.

Description de l'époque, chronologie et rôle de Landry.
 

656 Décès de saint Landry, évêque de Paris.

Evêque de Paris et fondateur de l'Hôtel-Dieu. Avant son élection épiscopale, il fut peut-être fonctionnaire à la chancellerie du roi Clovis II, vers 640.  Généalogie.


Selon la tradition, il vendit ses meubles et même des vases sacrés en surnombre, pour secourir les pauvres lors d'une famine. Lors des famines, il vendait tous ses biens jusqu'aux objets liturgiques pour acheter un peu de pain et le redistribuer. On le représente une corbeille de pains à la main, en souvenir d’une disette qu’il combattit.


Parce que les maladies faisaient de nombreux morts et se transformaient souvent en épidémies, il eut l'idée de regrouper tous les malades pour mieux les soigner et ne pas contaminer le reste de la population : le premier Hôtel-Dieu était créé à Paris.  On raconte qu'il y eut un incendie important vers la Place du Châtelet. Comme il menaçait toute la ville, quelqu'un vint avec des ossements de saint Landry attaché au bout d'une perche. Il présenta les ossements au-dessus des flammes qui se retirèrent rapidement. Fête 10 juin. S'il tonne le jour de saint Landry, tant pis si c'est un vendredi, et le jour où change la lune, tu n'auras de récolte aucune. Les Archives nationales de France conservent sa signature originale au bas de l'acte de confirmation royale d'un privilège qu'il avait accordé aux moines de Cluny. Son tombeau était un lieu de pèlerinage à Saint Germain l'Auxerrois.
Réf : Aux pages web disparues: http://www.catholic.pf/saints_du_mois_de_juin.htm    et   http://nominis.cef.fr/contenus/.

Maintenant sur Wikipédia.
 

700 Soignies, Belgique, décès de saint Landry.

Voir Belgique.

 


850 Metz-le-Comte, Nièvre.

Naissance de Landry Ier, Seigneur de Maers (Metz-le-Comte),  dit seigneur Poitevin, aïeul de Landry IV,. Généalogie.
 

992 Nièvres, Landry IV, désigné premier Comte de Nevers.

Seigneur de Maers et Monceaux, Sénéchal de France et Comte de Nevers. Henri Ier, duc de Bourgogne, investit Otto-Guillaume, fils d'Adalbert II, roi d'Italie du Nivernais. Otto-Guillaume en 992, donna le Nivernais en dot à sa fille Mathilde, en la mariant avec Landry, sire de Metz-le-Comte et de Monceaux-le-comte. C'est de ce moment que date l'existence séparée du Nivernais. Première maison des comtes de Nevers. Maers est aujourd'hui Metz-le-Comte et Monceaux est Monceaux-le-Comte dans le département de la Nièvre. Généalogie.


1145 Ecclésia de Landriaco qui deviendra la commune Landry, en Savoie.
 

1227 Senlis, Landry I, chevalier seigneur de Chantilly. Généalogie.
 

1371 La TourLandry, Geoffroi IV, baron de la Tour Landry, écrit Le livre du chevalier de La Tour pour l'enseignement de ses filles.
 

1620 La Ventrouze, mariage de Mathurin Landry, qui sera aux Trois-Rivières en 1643 et père de Guillaume futur colon à Québec.
 

1640 La Chaussée, départ de familles acadiennes vers Port-Royal, incluant possiblement René l'aîné Landry.

 


Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : vendredi 25 octobre 2013