Remonter

Étienne Nicolas Landry de Freneuse

 

 

Étienne-Nicolas Landry de Freneuse appartient à une famille de financiers normands. Son père a acheté en 1747 la charge de receveur général des finances d’Auvergne, qu’il exerce à son tour.

Parfois identifié comme ancêtre de Landry en Louisiane, dont la filiation reste à être démontrée.

 

1781

Peinture de Étienne Nicolas Landry par Vigée Lebrun, probablement en 1781,

 

Élisabeth Vigée Le Brun 1755-1842, une artiste peintre française, considérée comme une grande portraitiste de son temps. Fervente royaliste, elle sera successivement peintre de la cour de France, de Marie-Antoinette et de Louis XVI, du Royaume de Naples, de la Cour de l'empereur de Vienne, de l'empereur de Russie et de la Restauration.
Information sur Vigée Le Brun dans Wikipédia.

Original de la photo The New York Public Library - Digital Collections.

 

 

1767

L’hôtel de Luzy - Façade sur cour. ©paris-promeneurs

 

En 1767, Etienne-Nicolas Landry achète un hôtel rue Férou. Il le fait entièrement modifier par l’architecte Jean-François Chalgrin. L’hôtel porte le nom de sa locataire, Dorothée Dorinville, dite Melle de Luzy. Elle est la protégée et maîtresse d’Etienne-Nicolas Landry, qui lui en laisse l’usufruit.
Source : Paris Promeneurs

 

 

1774

Google Books :  Archives de la Seine-Inférieure page 386

 

 

1795

Collection générale des décrets rendus par la Convention Nationale, Volume 50

Décret du 27 Messidor 3 soit le 15 juillet 1795

 

 

Source : Google books

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marcel Walter Landry - Pour toute question ou problème concernant ce site Web, envoyez moi un courriel.

Dernière modification : dimanche 22 mai 2016